Toutes les étapes



J21 – Lundi 28 juillet 2008 : Lac d’Oô -> Bagnères de Luchon

21 jours, soit 3 semaines que je marche dans les Pyrénées, le long du GR 10. Aujourd’hui, dernière étape, j’arriverai à Bagnères-de-Luchon qui se situe à mi-distance sur le GR 10, entre Hendaye et Banuyls. Pour l’heure, j’ai prévu de petit-déjeuner au refuge avec mes amis bretons. Les six occupants, tous des randonneurs, sont déjà levés.

Habituellement à cette saison le refuge du Lac d'Oô, comme la plupart des gîtes de la région, affiche complet. Mais cette année est particulière nous explique la tenancière : printemps pourri, baisse du pouvoir d’achat… Et quand vous savez qu’une semaine « all included » dans un pays du sud coûte moins cher qu’une location d’une semaine en montagne, vous avez compris ! Avec le soleil assuré en prime, complète-t-elle. Oui, mais sans les montagnes et les grands espaces… ai-je envie de rajouter !

Une grande montée m’attend au départ du Lac vers la Hourquette des Hounts-Secs (2275 m) puis le Col de la Coume de Bourg (2272 m), non sans avoir fait un petit crochet sans mon sac à dos que j'abandonne 5 minutes au bord du GR pour voir à quoi ressemblent le lac et le refuge d’Espingo. Sans mon sac à dos… j’ai l’impression d’être comme un cabri qui sautille de pierre en pierre. Le reste de la randonnée se fait d’un pas soutenu, je suis en forme !

13h00, j’arrive à Superbagnères … Super moche ! La descente de Superbagnères à Bagnères-de-Luchon ne présente pas beaucoup d’intérêt selon la tenancière du refuge qui m’a convaincu de prendre le télécabine. Durant mon séjour, j’ai dit "Pas de voiture !"… mais j’ai jamais parlé de téléphérique ! Je retrouverai plus tard Juliette et Fabrice, deux randonneurs croisés précédemment, qui me firent regretter mon choix. La descente traverse de superbes forêts de hêtre !

J’arrive donc assez tôt à Luchon qui semble s'activer autour de sa seule rue commerçante dont le tour se fait en 5 minutes. Les chemins me manquent déjà... Demain, c’est décidé, je vais continuer à randonner le long du GR 10 vers Artigues… Mais sans mon sac à dos !

2 commentaires:

berhen14 sur Over-blog a dit…

Bonjour,
Bien d'accord avec toi, j'étais à Luchon une semaine du 3 au 10 Août cet été, et Super Bagnère est une insulte à la montagne environnante.
Moche, désert, j'ai aussi opté pour la descente par le télécabine, je vais avoir des regrets...
Au plaisir...

Patrice83 a dit…

La descente de Superbagnères se fait par un chemin assez large et une bonne partie en forêt.
Ce soir nuit au camping des thermes (10,20€) à Bagnères de Luchon proche du centre ville