Toutes les étapes



J39 - Mardi 16 août 2011 : Cabane pastorale de l’Orry -> Refuge de l’Alemany


A nouveau, c’est une journée éprouvante pour mes pieds qui surchauffent. L’Ariège est définitivement derrière moi. Finies les forêts de hêtres, place aux coteaux secs peuplés de pins et de genêts. Des insectes plus thermophiles comme l’Ephippiger - une grosse sauterelle -font également leur apparition.

Ephippiger

500 mètres de dénivelés et un peu plus de 2h30 de montée inaugurent ma journée pour atteindre le Col de Mitja (2367 m). En chemin, je croise et papote avec deux locaux à l’accent savoureux.  Ils attendent le berger du lieu qui doit leur donner leur cadeau, un agneau, gagné à la foire locale.

Rencontres en chemin...


Refuge du Ras de Caranca
Après le col, une heure de descente dans un mauvais sentier tue définitivement mes pieds de sorte que je m’octroie une grande pause d’une heure au Refuge du Ras de Caranca (1831 m). C’est l’heure du dîner, aussi je n’hésite pas... La totale : omelette, vin, café au lait (9,70 €) !





Ceci n'est pas un volcan ! ;-)
Col del Pal

1 heure après, « bon pied » bon œil, c’est reparti pour une montée de deux heures à travers des forêts de pins au Col del Pal (2294 m), une large croupe herbeuse offrant un vaste panorama sur les montagnes avoisinantes. Dernière descente, d’une heure environ, pour atteindre le Refuge de lAlemany, mon étape du jour. Refuge très confortable mais déjà occupé ce soir-là par plusieurs familles qui ont investi les lieux pour une soirée. Mesdames et messieurs les touristes, ce message vous est destiné : les refuges et les cabanes de montagne ne sont PAS des centres de vacances !

Refuge de l'Alemany
Je préfère le calme aux cris d’enfants, aussi je m’éclipse et monte ma tente plus loin. La source est tarie mais le ruisseau, 100 mètres plus loin, me semble parfait pour faire le plein d’eau (+ micropur) et me laver. Je savoure l’autonomie que m’apporte la tente car d’autres enfants affluent encore amenant un nouveau flot de cris plus aigus et énervants les uns que les autres...

En soirée, le ciel se voile et se couvre d’une brume non menaçante. Enfin, j’espère...

Bon à savoir :
        Source (tuyau) d’eau tarie au Refuge de l’Alemany. Ruisseau à 100 mètres.
        Source d’eau dans la montée vers le Col de Mitja (une demi-heure avant le col)


3 commentaires:

Patrice83 a dit…

Refuge de Ras de la Carança, très bon accueil de la gardienne du refuge et très disponible un grand merci

Anonyme a dit…

Le tuyau d'eau de l'Alemany fonctionne très bien et débite à un bon niveau (juillet 2013 )
Richard

Cyril Boscher a dit…

un super refuge. Pris par le temps, nous nous sommes arrêté pour la nuit au refuge de l'Alemany. Eau à profusion juste à côté du refuge (Aout 2016). un bon feu de cheminée le soir tombant avec sa fraicheur, et une bonne nuit réparatrice avant de repartir.